Projet de cooperation bilaterale Wallonie-Bruxelles/Bulgarie

Centre d’expertise et d’etudes comparatives de l`integration scolaire des eleves a besoins specifiques (en Bulgarie et en Communaute Wallonie Bruxelles)

Mise en place d’un centre interuniversitaire pour la recherche et l’accompagnement psychopedagogique des apprentissages des eleves a besoins specifiques dans le cadre de l’integration scolaire en Bulgarie et en Communaute Wallonie-Bruxelles

Mise en place d’un centre interuniversitaire pour la recherche et l’accompagnement psychopedagogique des apprentissages des eleves a besoins specifiques dans le cadre de l’integration scolaire en Bulgarie et en Communaute Wallonie-Bruxelles

Période couverte par le programme : 2010-2011
Resume en francais du projet (a des fins de communication et en 10 lignes max) :

Opérateur wallon ou bruxellois :

  • Société/organisme : Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Institut des Sciences Psychologiques
  • Responsable : Nathalie Nader-Grosbois
  • Fonction(s) : Professeur, responsable de la Chaire baron Frère en orthopédagogie

Suite aux activites belgo-bulgares entreprises dans le cadre de la qualite de la vie des eleves et de l’integration scolaire des enfants/des eleves a besoins specifiques, le present projet a pour objectifs :

  • de realiser des etudes comparatives sous l’egide d’un centre interuniversitaire ;
  • portant specifiquement sur l’accompagnement psychopedagogique des apprentissages des eleves en situation de handicap mental (du 6 au 12 ans).

La recherche consiste, d’une part, a la selection, l’adaptation et l’application des outils d’evaluation et d’observation de tous les agents participant au processus de l’integration scolaire et, d’autre part, a la mise au point d’une methodologie de l’accompagnement psychopedagogique des eleves, sous forme d’un suivi individualise et de groupe. Ces activites ont pour but l’amelioration des activites de chaque partenaire afin de favoriser la reussite scolaire de chaque eleve integre.

L’equipe interuniversitaire composee de l’UCL (pour Wallonie-Bruxelles) et l’UVT (pour la Bulgarie) va favoriser les echanges d’expertises et de competences scientifiques dans ce domaine.

Cette collaboration vise a etudier les avantages et les barrieres de l’integration scolaire dans l’enseignement ordinaire et identifier les elements positifs en relation avec l’evaluation des besoins specifiques, la mise en place de projets d’apprentissage individualises – et ce pour finalement proposer des methodologies et des guides de travail pour les professionnels de l’enseignement.

DESCRIPTION DU PROJET

Contexte general

L’integration scolaire des eleves a besoins specifiques constitue une evolution essentielle dans l`organisation de l`ecole fondamentale en Europe. Elle est le resultat de debats politiques et scientifiques dans la perspective d’une education adaptee et individualisee, tant en Communaute Wallonie-Bruxelles qu’en Bulgarie.

D’importantes reformes legislatives ont vu le jour en Bulgarie, entrainant des innovations des pratiques educatives basees sur la difference et la diversite. Si des initiatives originales s’elaborent, Kostova (2007) indique toutefois que « […] la legislation bulgare reglemente les conditions necessaires de base pour l’integration sociale des enfants handicapes mais en pratique on n’a pas encore cree les conditions indispensables reelles garantissant cette integration. Il n’y a pas encore un nombre suffisant de cadres formes, ni de methodologies creees pour la permettre ». La Bulgarie reconnait le besoin de soutien sur le plan de l’expertise professionnelle, celle-ci etant necessaire a la mise en place de nouvelles pratiques d`evaluation et de suivi des capacites et des besoins educatifs, meme de nouvelles visions sur l’encadrement scolaire et l`amelioration des reussites des eleves.

En Communaute francaise, une evolution recente des decrets (voir le decret du 5 fevrier 2009) a modifie considerablement les perspectives scolaires, et en particulier en favorisant l’integration scolaire pour tous les eleves ayant des besoins specifiques, quelque soit le type d’enseignement specialise, et donc notamment les eleves ayant une deficience intellectuelle, concernes par cette activite. Une des originalites de ce decret est qu’il s’inscrit deliberement dans une perspective de collaboration entre les deux enseignements : l’enseignement ordinaire et l’enseignement specialise. Il permet aussi de poser autrement les problemes d’accompagnement pedagogique de ces eleves a besoins specifiques, et en particulier d’envisager trois preoccupations : a) comment s’assurer que ces eleves a besoins specifiques progressent bien dans le cadre de cet enseignement integre ? b) comment s’assurer que le processus d’integration scolaire se met bien en place ? et c) enfin, quelles competences devraient manifester tous les partenaires de cette integration, et quelles formations leur proposer ?

L’equipe de chercheurs en orthopedagogie et psychopathologie du developpement de Nathalie Nader-Grosbois a mis au point ou adapte plusieurs outils d’evaluation du developpement cognitif et socio-emotionnel, de l`autoregulation et de la heteroregulation de l’enfant, utilisables dans differents contextes et avec differentes categories d’enfants. Elle envisage dans le cadre de ce projet de les utiliser pour identifier les habiletes a soutenir chez des eleves a besoins specifiques. Mme Nathalie Nader-Grosbois s’implique actuellement dans des travaux de recherche associant a la fois un volet instrumental (afin d’ameliorer les pratiques d’evaluation et d’intervention en vue d’une autonomisation et d’une adaptation sociale de ces enfants) et un volet fondamental (afin d’analyser les trajectoires developpementales specifiques des capacites de ces enfants). Une collaboration de plusieurs annees avec des psychologues bulgares associes a l’universite nouvelle de Sofia a permis a Mme Nader-Grosbois d’etablir des echanges fructueux a propos d’outils d’evaluation du developpement precoce. Quant a l’Universite de Mons, elle a travaille depuis plusieurs annees dans le cadre de l’integration scolaire, et en particulier a la mise au point d’un outil d’evaluation du processus d’integration scolaire, notamment dans le cadre de l’enseignement aux eleves ayant une deficience intellectuelle (types 1 et 2 d’enseignement specialise). De plus, lors de recherches anterieures, subventionnees par le Ministere de l’Education, l’Universite de Mons a mis au point un guide methodologique devant favoriser l’integration scolaire de ces eleves. Une these de doctorat de Monique Deprez a envisage plus precisement les effets de la formation dans le cadre de deux activites de formation continuee.

Ce projet s’appuie sur donc les ressources des Universites bulgares et de la Communaute Wallonie-Bruxelles et sur un echange de bonnes pratiques en vue de permettre la recherche comparative portant sur le developpement cognitif, socio-emotionnel et comportemental des eleves a besoins specifiques integres dans les ecoles ordinaires.

Objectifs generaux

La cooperation bilaterale entre la Communaute Wallonie-Bruxelles et la Bulgarie poursuit depuis plusieurs annees l’objectif de developper un centre de ressources et d’expertise dans le domaine de la pedagogie specialisee, plus precisement dans l’accompagnement educatif et pedagogique des personnes a besoins specifiques.

Depuis 2003, la Faculte de Pedagogie de l’Universite « Sts Cyrille et Methode », en collaboration avec la Faculte de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Universite Mons-Hainaut, en Belgique, s’est attelee a harmoniser ses programmes de baccalaureat et de maitrise en psychoeducation selon les accords europeens de Bologne. Elle a developpe un programme de cours destine a former des enseignants de ressource specialises et sensibilises a l’integration scolaire et sociale des eleves a besoins specifiques.

Les recents developpements decretaux en Communaute Wallonie-Bruxelles vont egalement amener les Universites a developper des activites de recherche et de formation en integration scolaire, tenant compte de l’evolution qui se dessine dans les reseaux d’enseignement.

Aussi, en continuation des activites effectuees durant ces dernieres annees, le present projet veut donc mettre a l’epreuve nos realisations et identifier ce dont ont besoin, dans les ecoles, les professionnels, la direction et l`administration scolaire, ainsi que les eleves, en proposant une methodologie de travail portant a la fois sur :

  • l`evaluation, dans une perspective dynamique, des competences et du potentiel d’apprentissage de l’eleve, a l’aide d’outils de qualite ;
  • l’evaluation des besoins des professionnels et la direction ;
  • tous les partenaires ;

et ce, dans un esprit d’echange et de collaboration entre les deux equipes universitaires, et avec le souci particulier d’articuler savoirs d`expertise et savoir-faire de la recherche.

Developpement du projet (presentation detaillee du contenu du projet) et chronogramme previsionnel de realisation

Pour la periode 2010-2011, concernee par le present projet, nous proposons trois axes d’activites :

  • Selection, adaptation et mise en pratique des outils d`evaluation concernant :
    • les professionnels (y compris la direction et l`administration) des ecoles qui effectuent deja l’integration scolaire;
    • les eleves ;
  • Etude comparative des pratiques par les equipes universitaires belges et bulgares concernant la maniere de developper l’aide a l’apprentissage dans le cadre d’un centre interuniversitaire d’expertise ;
  • Realisation d’un colloque qui permettra de mettre en evidence les realisations entreprises durant cette annee de cooperation, et d`un ouvrage commun qui sera a la disposition des professionnels de l`integration scolaire en Belgique et en Bulgarie. Pour la cloture des activites, ce colloque permettrait de presenter les travaux effectues par la cooperation belgo-bulgare, et ceci dans l’objectif de sensibiliser un plus grand nombre de praticiens a la philosophie et a la methodologie sous-tendant l’aide aux apprentissages des eleves en situation de handicap. Ce colloque pourrait avoir lieu a la fin de 2011 en Bulgarie.